À propos

ENQUÊTE VIVANTE SUR UN ART CHORÉGRAPHIQUE RELATIONNEL

LA DÉMARCHE CHORÉGRAPHIQUE

La démarche est organique, contextuelle, faite de glissements, zooms ou extractions.
La plupart des propositions des Corps Parlants sont des propositions IN SITU destinées à la fois aux plateaux de théâtre et à des lieux spécifiques : lieux d’art, friches industrielles, dans des espaces publics, en extérieur – milieu urbain ou rural, dans des commerces. Les créations s’organisent par cycle de recherche, ou chaque cycle vient éprouver les matériaux chorégraphiques et plastiques dans une relation à la fois au dedans et au dehors, questionne la représentation et la place du.de la spectateur.ice.
CARING BANQUISE, sa pièce et son processus d’écriture reflètent bien la démarche de la compagnie. Avec cette écriture modulaire, la Compagnie propose un projet d’habitation des lieux et des territoires et organise son action créatrice et d’écriture in situ en lien avec les publics et les structures d’accueil.
Au delà des diffusions, c’est tout à un parcours de rencontre qui est en génèral proposé, alliant un travail de médiation, de création, de ré.écriture de la danse, d’exploration des espaces. Les frontières entre expérimentation et création sont éprouvées, la transmission et la création très reliées, les pièces associant parfois participation et contemplation, privé et public, artiste et public.
Main dans la main avec les partenaires, la Compagnie des Corps Parlants tisse une logique de rencontre appropriée aux contextes.
Toutes les créations ont toujours été crées au carrefour d’un réseau de partenaires de la danse contemporaine et des arts de la rue.

© Christian Schuller
© Christian Schuller

MATHILDE MONFREUX, Récit d’un parcours.
Performeuse, danseuse, chorégraphe.

Elle crée des pièces, des performances, des dispositifs participatifs, des contextes immersifs, de nombreux laboratoires de transmission.
Son écriture chorégraphique est instinctive, très empreinte de son expérience performative du contact-improvisation et des pratiques somatiques. Elle tire en effet de cette culture chorégraphique des valeurs et des compétences très spécifiques : pratique de l’altérité, goût de l’altération – de l’adaptation, de la ré.écriture plus que de la reproduction.

En tant que chorégraphe elle répète donc des systèmes d’écritures où l’instable côtoie le stable. Ces manières d’écrire étant elles mêmes au carrefour de plusieurs filiations, ou courants de l’improvisation : la composition en temps réel de Joao De Fiadero, Les tunings Score de Lisa Nelson, Le contact-improvisation. Elle participe à ce titre d’ailleurs à la conception de la première Summer School de l’Improvisation à la Villa d’Arson en 2019, au sein du master d’Improvisation monté par Alice Godfroy à l’Université de Nice.
C’est son engagement acrobatique et poétique dans le corps à corps, qui l’amène à contribuer en tant qu’interprète en cirque avec Camille Boitel, et de performeuse auprès de Laurent Chanel, ou comme assistante chorégraphique de la metteur en scène Fanny Soriano de 2013 à 2022 (Cie Libertivore).

C’est son engagement dans la matière et le corps-matière ainsi que ses expériences In Situ qui font qu’elle développe des collaborations longues avec des plasticiens comme Elizabeth Saint Jalmes, Robin Decourcy, Rémi Uchéda.

Elle danse dans les années 2000 auprès des chorégraphes Anja Hempel, Karim Sebbar, Didier Silhol, Anne-Catherine Nicoladzé, Pé Vermeesh (body Weather).
Le travail de l’oralité est présent dans son travail, et elle contribue comme performeuse et/ou regard extérieur aux Harmoniques du Néon (Anne-Julie Rollet et Anne-Laure Pigache) de 2014 à 2020.
Depuis 2020 elle danse avec Céline Larrère, Caroline-Claude Boillet et Laura Hicks.

Artiste pédagogue, chercheuse
, elle donne régulièrement des laboratoires autour de sa démarche artistique et de ses recherches, intervient dans des Ecoles d’Art, des écoles de formations (FAIAR), enseigne pour des circassiens, des danseurs en France et à l’International et rejoint ponctuellement la compagnie Arrangement Provisoire (Vania Vaneau, Jordi Galli) sur de la recherche en transmission.
De formation autodidacte, une immersion à San Francisco de plusieurs mois marque son lien à une culture anglosaxone ainsi que de nombreuses rencontres : stages de Contact-Improvisation (Patricia Kuypers, Franck Beaubois, Ray Chung, Daniel Lepkoff, Nancy Stark Smith, Lisa Nelson, Kirstie Simson, Mark Tompkins, Jörg Hassman,…), la pratique du butoh-européen et du body weather, un stage avec Yves-Noël Genot, un autre avec Michel Schweizer, la performance queer américaine (Jérèmy Wade, Keith Henessy), et plus récemment Antonija Livingstone, Jennifer Lacey.

©Trécy Afonso. Installation vidéo-danse Caring Banquise. 2021.

L’ÉQUIPE
Elle est constituée de collaborateur·ices aux parcours différents. Ielles peuvent être passé·es par des écoles de formation, d’autres ont des parcours éclectiques, proches de celui de Mathilde Monfreux.
Certain·es ont en commun le fait d’avoir suivi des écoles de formation, un parcours d’interprète, ont des compétences reliées à l’écriture du geste. Parmi ielles, certain·es ont en plus un bagage très ancré dans le Contact-Improvisation.
Une autre partie des relations de collaborations s’organisent autour de la notion de performance, et dialogue fortement avec la capacité d’autorat de ces artistes-pairs : c’est le cas de Virginie Thomas, de Caroline Claude Boillet, de Jérémy Damian – aussi anthropologue – et de Lauriane Houbey.
Ces collaborateur.ices, pour la majorité, ont aussi des compétences liées à l’oralité, à la mise en espace, à l’écriture.

TRECY AFONSO, CAROLINE CLAUDE BOILLET, JEREMY DAMIAN, CLEMENCE DIENY, RAPHAELE DUPIRE,
YASMINA LEMMLER, ANNE GAELLE THIRIOT, VIRGINIE THOMAS, LAURIANE HOUBEY

© Elizabeth St Jalmes. Performance, Centre d’art de La Bastille de Grenoble, 2010 / © Cyril Leclerc, last lost lust. Klap - maison pour la danse, Marseille, 2013 / © Elizabeth St Jalmes, Festival Les Musiques, GMEM, Friche Belle de Mai, Marseille, 2016

COLLABORATIONS EXTÉRIEURES

Laura Hicks
CELINE LARRERE Cie Morula
LAURE TERRIER Cie Jeanne Simone
Le grand huit
ANNE LAURE PIGACHE & ANNE JULIE ROLLET Les Harmoniques du Néon
JORDI GALLI, VANIA VANEAU Arrangement provisoire
FANNY SORIANO Libertivore
ROBIN DECOURCY Association Avaleur
MICKAEL CROS Cie La métacarpe
ANTOINE MAHAUT Cie Extension Provisoire
ICI MEME GRENOBLE Ici même
La fêlure
ARMELLE DEVIGON Cie LLE
Cie Rara Woulib
Laurent Chanel
Mandoline Whisttesley
NICOLAS HUBERT Cie Epiderme
FIDELITE DE LA PRATIQUE ET DU TERRAIN
a wayward/activist archive of contact improvisation
Jules Beckman,
Patricia Kuypers, Franck Beaubois
Natacha Muslera
La Mèche
Oddinmotion 
 Cie ANQA

CONTACTS

Chorégraphe :
Mathilde Monfreux – 06 16 15 25 35
mathildemonfreux@gmail.com

Administration de production :
Nadia Lacchin – 06 63 11 99 90 corpsparlants@gmail.com

Conseil en stratégie de production :
Sophie Gérard
Les Productions du Vivant

Retour en haut