MATHILDE MONFREUX

Danseuse - performeuse
Compagnie des Corps Parlants

© 2013 - Mathilde Monfreux
Conçu par alouette sans tête


L'historique

L'association "Compagnie des Corps Parlants" assure la production et la diffusion des projets mis en place par Mathilde Monfreux. Elle a été créée en 2009 et est basée à Marseille.

Les pièces créées sont :
- En 2009 naît le Projet cochon, solo de Mathilde Monfreux où elle propose un travail de transformation, corps et voix, et active sur scène des boudins organes, sculptures molles en matière organique créées par l'artiste plasticienne Elizabeth Saint-Jalmes.

- De 2009 à 2013 la série Esthétisme et Charcuterie, performances sur les marchés et les vitrines de charcuterie)

- De 2012 à 2014 vient la Série Tube : rencontre entre la danse, le travail de voix et une grande sculpture blanche suspendue, maculée.

- De 2009 à 2016 : en collaboration avec Elizabeth Saint Jalmes de nombreuses performances Mitsi , et la création de la pièce NEXT, jusqu'à la création de "l'Exposition à toucher, à danser et à voir : Mitsi la grande Invasion".



La démarche

La plupart de ces propositions sont destinées aux plateaux de théâtre,
d’autres s’exposent et se jouent dans des lieux d’art, des friches industrielles, dans des espaces publics ou des commerces et sont le fruit d’une collaboration engagée avec le travail de la plasticienne Elizabeth Saint-Jalmes. Ces créations viennent questionner les frontières entre les espaces de représentation, de jeu, entre l’intérieur et l’extérieur, entre le privé, le public,entre l’artiste et le public.
Elles mettent en relation la danse avec des sculptures, avec des outils de performance, de manière très organique.
Le processus de création suivait jusqu’alors un grand principe de « déclinaison » lié à la nature même des sculptures polymorphes.


La compagnie tourne une page et celles d’un livre : « Sang et Stupre » au lycée de Kathy Acker. La danse fait face à un roman.
Là aussi, l’œuvre avec laquelle la danse est en relation, induit la stucturation du projet : une oeuvre de danse "chapitré" (voir dossier sur Kathy Acker).

Ce site témoigne également dans la rubrique laboratoires de nombreuses autres formes de partage du travail de recherche et de création avec les publics (amateur - joueur - participants....)